Skip to content

Durabilité

Skip to content
Skip to content

Des mesures écologiques ambitieuses

Le PASE est l'une des premières initiatives nord-américaine de conversion d’un grand réseau énergétique de quartier public, pour passer d’un système à vapeur et à eau chaude à haute température à un système d’eau chaude à basse température pour le chauffage et aux refroidisseurs électriques pour le refroidissement. Il s’agit de l’une des initiatives les plus importantes du gouvernement du Canada dans le domaine des changements climatiques, lorsqu’il s’agit de réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de ses propres activités. Elle contribue de manière significative aux efforts que le Canada déploie pour atteindre ses propres objectifs en matière d’écologisation bien avant 2050.

Le PASE crée également un précédent important qui peut servir de modèle à d’autres administrations dans le monde. Ainsi, le Canada devient un innovateur de premier plan dans le domaine des bâtiments carboneutres et des technologies vertes avant-gardistes.

Le gouvernement du Canada écologise les activités gouvernementales afin de soutenir les objectifs de durabilité du Canada établis dans le cadre de l’Accord de Paris sur les changements climatiques. La Stratégie pour un gouvernement vert est conforme au Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies et à la Stratégie fédérale de développement durable.

Dans le cadre de ces engagements, le gouvernement du Canada s’est fixé pour objectif de réduire les émissions de GES de 40 % d’ici 2025 et d’au moins 90 %, comparativement aux niveaux de 2005, d’ici 2050 (ce qui inclut les bâtiments fédéraux et les flottes de véhicules).

Dans cette optique, la modernisation du REQ de la RCN dans le cadre du PASE redéfinit complètement la manière dont le chauffage et le refroidissement sont assurés dans les réseaux à grande échelle.

Les GES émis par les systèmes de chauffage et de climatisation des 80 bâtiments reliés au REQ de la RCN ont déjà diminué d’environ 30 % grâce à l’efficacité et à la technologie des bâtiments intelligents. Lorsque les nouveaux centres énergétiques seront opérationnels en 2026, les GES du REQ de la RCN modernisé seront réduits de 92 %, comparativement aux activités de référence de 2005. De plus, des projets sont en cours pour faire en sorte que l’ensemble du réseau énergétique de quartier soit en mesure d'être carboneutre d’ici 2030.

Road Map to Carbon Neutral by 2030 This graphic is a downward pointing arrow that has 4 blocks that transition from light green to dark green. This is to symbolize deeper greening and how ESAP will achieve carbon neutrality. The first block shows a 30% reduction in GHGs; The second block shows a 33% reduction in GHGs; The third block shows a 29% reduction in GHGs; The fourth block shows an 8% reduction; The end of the arrow indicates: Carbon Neutral. To the left of the arrow, there are indicators of when each of the reductions will take place within ESAP. There are four main title blocks that align with the 4 boxes in the arrow: First Title: Achieved. Efficiency, Smart buildings; Second title: Stage 1 target. Energy System Modernization; Third title: Stage 2.1 Target. Deeper Greening; Fourth title: Stage 2.2 Target. RNG, Energy Storage. Eliminate Carbon. Between the four titles, it indicates the percentage of GHG reductions: Between the Achieved title and Stage 1 Target title it indicates 70% of emissions remaining; Between the Stage 1 title and Stage 2.1 title it indicates 37% of emissions remaining; Between 2.1 target title and 2.2 target title, it indicates 8% of emissions remaining.

Le PASE comporte également plusieurs autres avantages. Il permettra de :

  • réduire les coûts associés au chauffage et au refroidissement (ce qui permettra d’économiser près d’un demi-milliard de dollars entre le moment où le REQ modernisé entrera en service jusqu'à 2055);
  • accroître la fiabilité et la sécurité des services de chauffage et de refroidissement;
  • tirer parti des innovations, de la capacité et de l’expertise du secteur privé;
  • renforcer la sensibilisation aux questions environnementales et favoriser l’éducation dans ce domaine;
  • appliquer d’autres solutions énergétiques à faible teneur en carbone ou carboneutres pour tous les utilisateurs connectés au REQ.
Des études sont également en cours pour déterminer si le REQ de la RCN peut être étendu pour offrir ses services d’énergie propre à davantage de bâtiments fédéraux et à ceux d’autres ordres de gouvernement et du secteur privé.
Compte tenu du rôle du Canada en tant que leader mondial en matière de technologies propres et d’utilisation d’énergies renouvelables, le PASE peut servir d’étude de cas future sur la manière dont d’autres pays dans le monde peuvent décarboner l’exploitation de leurs bâtiments.